Appel à soumissions - Les félins en Égypte ancienne
Colloque international

, par Jean-Michel Colas

4 - 25 novembre 2021
Par visioconférence


L’appel à soumissions est ouvert jusqu’au 15 juin.

Les anciens Egyptiens côtoyaient et connaissaient plusieurs espèces de félins : le lion, le léopard, le guépard, le caracal, le chaus, le chat sauvage africain – qu’ils finirent par domestiquer –, et peut-être le chat des sables et le serval. Observateurs doués, ils ont compris que ces animaux étaient proches, par exemple en nommant de la même façon le léopard et le guépard. Certains félins occupèrent une place à part dans le système culturel et symbolique, tel le lion mâle, image du souverain, la lionne et le chat domestiqué, effigies de divinités, le léopard et le guépard, aux peaux tachetées dotées d’une dimension symbolique. Ces félins furent également utilisés dans l’élaboration d’êtres hybrides, tels le sphinx et les « Bès ».
L’étude de la faune en égyptologie a toujours eu du succès, en témoignent les divers ouvrages, articles et expositions. Les conférences sont toutefois peu nombreuses. En 2016, l’International Symposium on Animals in Ancient Egypt porta sur la faune en général, et mit principalement l’accent sur les études archéologiques et scientifiques des momies. En 2019, le taureau a été mis à l’honneur à Nîmes.
Les félins, sujets de beaucoup d’ouvrages et d’expositions à titre individuel, ont rarement été abordés dans leur ensemble et jamais lors d’une conférence. Occupant une place importante et variée dans la culture égyptienne, ils représentent pourtant un sujet d’étude idéal. Nous souhaitons aborder leur dimension culturelle et symbolique et promouvoir dans ce cadre une approche zoologique. Celle-ci est encore marginale en égyptologie, bien qu’elle soit nécessaire pour interpréter correctement la place des animaux dans la culture.
Cette conférence internationale a pour objectif de valoriser des approches plus modernes et interdisciplinaires. Les interventions peuvent porter sur la méthodologie de l’étude animale et/ou sur les interactions et la perception des félins par les Egyptiens. Les études sur plusieurs espèces sont à privilégier. Plusieurs thématiques, tenant de la zoologie, de l’histoire de l’art, de l’archéozoologie, de l’archéologie, ou encore de la linguistique, sont à envisager :
- la nécessité des connaissances zoologiques, éthologiques et écologiques pour aborder la place des félins dans la société et leur symbolique
- l’identification des félins dans l’art et l’analyse des détails corporels : mauvaises interprétations, surinterprétations et leurs conséquences sur les analyses
- les relations hommes/félins : animaux sauvages, apprivoisés, domestiqués
- la taxinomie égyptienne : la place des félins dans leur classification du monde animal, lesrapprochements entre les espèces (félins/félins, félins/autres animaux)
- les moeurs et spécificités corporelles transposées dans la symbolique et la religion
- les statuts des femelles et des mâles.

Appel à soumissions
Les doctorants aussi bien que les docteurs peuvent soumettre une proposition. Les auteurs sont invités à soumettre un abstract de 15-20 lignes, en français ou en anglais, à l’adresse suivante :
felins.egypte@gmail.com
Les présentations pourront avoir trois format, à définir avec les auteurs : 15 min, 30 min, 45 min.
Les actes du colloque seront publiés.

Calendrier
Date limite de soumission : 15 juin 2021, 23h59 heure de Paris
Notification d’acceptation/refus : fin juin 2021
Les présentations auront lieu en visioconférence, du 4 au 25 novembre, tous les jeudis, entre 17h30 et 20h, heure de Paris.

Colloque organisé par Ilinca Bartos (docteure, chercheuse associée AOROC)

Plus d’informations

The ancient Egyptians were familiar with several species of felines : the lion, the leopard, the cheetah, the caracal, the jungle cat, the African wild cat - which they eventually domesticated - and perhaps the sand cat and the serval. As keen observers, they understood that these animals were related, for example by giving the same names to the leopard and the cheetah. Some felines had a special status in the cultural and symbolic system, such as the male lion, image of the sovereign, the lioness and the domesticated cat, effigies of divinities, the leopard and the cheetah, with spotted skins endowed with a symbolic dimension. These felines were also used in the elaboration of hybrids, such as the sphinx and the « Bès ».
The study of fauna in Egyptology has always been successful, as shown by the various books, articles and exhibitions. However, conferences are few. In 2016, the International Symposium on Animals in Ancient Egypt focused on fauna in general, with an emphasis on archaeological and scientific studies of mummies. In 2019, the bull was honored in Nîmes.
The felines, subjects of many books and exhibitions as individuals, have rarely been addressed as a whole and never during a conference. Occupying an important place and having diversified roles in Egyptian culture, they represent however an ideal subject of study. We wish to address their cultural and symbolic dimension and promote in this framework a zoological approach. This approach is still marginal in Egyptology, although it is necessary to correctly interpret the place of animals in the culture.
This international conference aims to promote more modern and interdisciplinary approaches. Presentations may focus on the methodology of animal studies and/or on Egyptian interactions and perceptions of felines. Studies on several species are to be favored. Several themes, including zoology, art history, archaeozoology, archaeology, and linguistics should be considered :
- the need for zoological, ethological and ecological knowledge to address the place of felines insociety and their symbolism
- the identification of felines in art and the analysis of body details : misinterpretations, over-interpretations and their consequences on the analyses
- the relationship between men and cats : wild, tamed, domesticated animals
- Egyptian taxonomy : the place of felines in their classification of the animal world, comparisonsbetween species (felines/felines, felines/other animals)
- the behaviors and corporal features transposed in the symbolism and religion
- the status of females and males.

Call for papers
PhD students as well as PhDs are welcome to submit. Please submit an abstract of 15-20 lines, in French or in English, to this email address :
felins.egypte@gmail.com
There will be three types of presentations, to be defined with the authors : 15 min, 30 min, 45 min. The proceedings will be published.

Deadlines
Deadline for submission : June 15, 2021, 11:59PM Paris local time Notification of acceptance/rejection : end of June 2021
The symposium will be a virtual meeting, from the 4th to the 25th of November, every Thursday, 5:30PM – 8:00PM, Paris local time.

Website : https://felins.hypotheses.org/