Édito

, par Agnès

Madame, Monsieur, chère/cher collègue,

Nous vous souhaitons une bonne année et nous vous adressons à vous et à toutes celles et ceux qui vous sont chers, nos meilleurs voeux de réussite et d’épanouissement personnels et professionnels.

Si nous espérons, toutes et tous, que cette nouvelle année verra l’ensemble de nos activités scientifiques et pédagogiques reprendre, nous restons soumis au rythme des vagues épidémiques et des mesures qui visent à en limiter les conséquences.

Trois volets sont concernés par ces mesures :
1. Télétravail
2. Missions et rencontres
3. Hygiène et sécurité


1. TÉLÉTRAVAIL

1.1. Conformément aux décisions prises par le gouvernement le 29 décembre 2021 et aux directives de nos tutelles, nous encourageons vivement le télétravail, 3 à 4 jours par semaine, pour celles et ceux dont les fonctions s’y prêtent. Nous vous demandons de nous indiquer votre jour ou vos deux jours de présence au laboratoire.

1.2 La direction contactera personnellement celles et ceux dont les missions supposent une adaptation particulière de ces nouvelles mesures. Elle prendra aussi en compte la situation personnelle de chacune et chacun des collègues.

1.3. Nous vous encourageons aussi à vous rendre au laboratoire en horaires décalés, hors des heures de pointe, et d’éviter les transports publics, si cela vous est possible. Il n’est pas nécessaire non plus que votre présence au laboratoire se déroule selon le même volume horaire. Nous restons convaincus qu’il faut rester pragmatique sur ce point et savons pouvoir compter sur votre professionnalisme.

1.4. Le télétravail suppose de rester joignable aux heures de bureau. Nous demandons à chacune et chacun d’entre vous de laisser sur la porte de votre bureau un numéro de téléphone et un mail permettant de vous joindre lorsque vous ne vous trouvez pas au laboratoire. Nous vous prions de préciser les heures et jours concernés.

1.5. Les agents CNRS du laboratoire doivent déclarer leurs journées de télétravail sur le site Agate.


2. MISSIONS ET RENCONTRES

Comme vous le savez, la crise épidémique continue de compliquer le bon déroulement de nos missions de terrain et nos rencontres en présentiel. Il convient sur ce point d’être pragmatique, tout en prenant certaines règles :

2.1. Toute rencontre (colloque, journée d’études, séminaire), susceptible de rassembler plus de 50 personnes, suppose la présentation du passe sanitaire et, à compter du 15 janvier, du passe vaccinal, à une personne habilitée par la direction.

2.2. Nos déplacements (particulièrement hors de l’Union européenne) continuent d’être très difficiles. C’est la raison pour laquelle, nous n’effectuerons de réservation de vols et d’hôtels que lorsque nous aurons une réelle garantie de la faisabilité des missions. Il est ainsi inutile d’en effectuer plus d’un mois à l’avance, étant donné l’évolution rapide de la conjoncture sanitaire. Nous rappelons qu’il est très difficile d’obtenir des remboursements.

2.3. Nous vous rappelons aussi que les missions à l’étranger, y compris au sein de l’UE, supposent d’être pleinement vacciné(e)s avant le départ, particulièrement pour les destinations où la situation sanitaire reste dégradée. Il appartient aux missionnaires de se renseigner sur les conditions du séjour dans leurs pays de destination et de demander une autorisation du fonctionnaire de sécurité et de défense le cas échéant 20 jours avant le départ. Comme vous le savez, des masques FFP2 sont à votre disposition pour vos différents déplacements en France et à l’étranger.

2.4. Nous vous invitons à privilégier les modes de transports les plus rapides, afin d’éviter une exposition virale trop importante. Les voyages à longue distance par bus sont ainsi proscrits jusqu’à nouvel ordre.


3. HYGIÈNE ET SÉCURITÉ

Nous avons pris un certain nombre de mesures pour améliorer nos conditions de travail au laboratoire.

3.1. La salle F est désormais équipée pour effectuer cours et séminaire sur un mode hydride (en présentiel et à distance), afin d’assurer une pleine continuité de nos services pédagogiques et scientifiques, tout en conservant le public international qui a suivi nos cours et séminaires à distance pendant le confinement. Nous vous enverrons sous peu une notice (simple) d’utilisation. Le même système sera installé cette année dans l’archéo-chapelle.

3.2. Des purificateurs d’air seront installés en bibliothèque d’archéologie et en archéochapelle dans le mois. Nous verrons avec la direction de l’Ecole la possibilité d’équiper rapidement la salle F avec le même dispositif.

3.3. Nous entrons dans la troisième phase de modernisation de nos locaux de la rue d’Ulm. Nous procèderons dans les deux mois à la rénovation de l’archéochapelle. Son revêtement de sol sera remplacé, tout comme l’ensemble du mobilier (à l’exception des placards et des planex). De nouveaux ordinateurs offriront un plus grand confort de travail à nos étudiants sur la mezzanine. Des lumières seront ajoutées aux différents postes de travail.

3.4. L’ensemble des pièces communes et des équipements qui s’y trouvent resteront ouverts et disponibles. Nous vous demandons simplement de ne plus déjeuner dans l’archéochapelle pour les trois prochaines semaines.

3.5. Nous vous demandons de prendre garde à la propreté de la cuisine. Une machine à laver la vaisselle (d’utilisation simple) a été mise à votre disposition pour nettoyer votre vaisselle. Nous vous demandons de ne plus d’utiliser d’éponges communes. Celles qui seront laissées sur l’évier seront jetées systématiquement.

En vous remerciant par avance de bien vouloir respecter ces consignes,

Christophe J. Goddard,
Michel Dabas,
Isabelle Mariage

 Dernière mise à jour : 5 janvier 2022