Ferrier Cédric
Histoire de l’Inde tardo-antique

, par Agnès Tricoche

Chercheur associé au laboratoire AOROC

Contacter Cédric Ferrier
BIBLIOGRAPHIE AOrOc


 

Agrégé et docteur en histoire (Paris IV-Sorbonne), diplômé de l’École Pratique des Hautes Études (Section des Sciences religieuses, étude du sanskrit et des religions indiennes), Cédric Ferrier est chercheur associé au CNRS (UMR 8546, Equipe AOrOc, Archéologie et Philologie d’Orient et d’Occident, École normale supérieure-CNRS) et enseigne en classes préparatoires aux grandes écoles. 


Il est l’auteur de L’Inde des Gupta (IVe - VIe siècle), paru en 2015 aux éditions des Belles Lettres.
Résumé 

L’Inde contemporaine fait une entrée fracassante sur la scène internationale. Pays émergent, nouvelle puissance économique, elle suscite de plus en plus de curiosité alors même que son histoire est peu connue. Pourtant, l’Inde a un passé extrêmement riche qu’il est possible de connaître grâce à différentes sources à l’instar des inscriptions, des monnaies, des vestiges archéologiques et bien sûr des textes littéraires. Ainsi, contrairement à ce qui a pu être dit et écrit, l’Inde a bien une histoire. Une des périodes les plus intéressantes est celle de la dynastie Gupta qui unifia dans un même empire toute l’Inde du Nord du IVe au VIe siècle de notre ère. Ses souverains ont laissé de nombreuses inscriptions sur l’ensemble de leur territoire et ont émis des monnaies d’une qualité artistique incomparable. C’est sous leurs règnes que se développent aussi les échanges économiques avec l’Occident et l’Orient ainsi que l’art, l’architecture et la littérature sanskrite. Époque foisonnante, l’ère des Gupta a durablement marqué l’histoire de l’Inde à tel point qu’on a pu parler à son propos d’âge d’or de la civilisation indienne.
Cet ouvrage est le seul à proposer une approche exhaustive de l’empire gupta en abordant les différents aspects de l’époque (construction politique, organisation sociale et économique, culture et religion). Il permettra au lecteur de se familiariser avec l’histoire et la civilisation de l’Inde ancienne grâce à un riche apparat critique présentant les principales inscriptions sanskrites traduites pour la première fois en français.