Mariana, le complexe épiscopal paléochrétien
D. Istria, A. Flamin, S. Delbarre-Bärtschi et A. Malek

, par Agnès

Jeudi 16 décembre 2021, 10h30-12h30.
Visioconférence dans le cadre du séminaire « Décor & architecture antiques d’Orient & d’Occident » (4/14)


Intervenants :
• Daniel Istria, CNRS-LA3M
• Anne Flammin, CNRS-ArAr
• Sophie Delbarre-Bärtschi, Site et musée romain d’Avenches SMRA/AOROC
• Amina-Aïcha Malek, AOROC CNRS-ENS-PSL

Lien vers la visioconférence

Sera présenté dans cette intervention un ouvrage collectif, résultat d’un programme de recherche de quatre années consacré au siège épiscopal de Mariana (Lucciana, Haute-Corse). Après une présentation de la colonie romaine fondée au début du Ier siècle avant notre ère, sont exposés les résultats de l’étude archéologique de cinq édifices de culte chrétien (la basilique paléochrétienne intra-muros et son baptistère, la basilique suburbaine, la cathédrale romane ainsi que l’église San Parteo), des résidences épiscopales successives ainsi que du territoire de cet ancien évêché.
Bien que l’agglomération abandonnée de Mariana ait fait l’objet de deux programmes de recherche par le passé (1958-1967 et 1998-2007), de nombreuses questions restaient posées. La relecture systématique des vestiges dégagés anciennement, l’étude des constructions conservées en élévation, le réexamen des mobiliers archéologiques et les datations par le radiocarbone permettent aujourd’hui de répondre à une partie de ces interrogations. On peut ainsi proposer de nouvelles interprétations et une chronologie plus précise de ce centre du pouvoir d’un intérêt majeur pour l’histoire de la Corse. Au-delà, une mise en perspective de cet ensemble au destin si singulier amène aussi à porter un autre regard sur l’ancienne colonie de Mariana et sur sa place dans le contexte de la Méditerranée occidentale entre le Ve et le XVe siècle.

Responsables du séminaire : Séverine BlinAmina-Aïcha Malek & Claude Vibert-Guigue